Compte rendu sortie du 08 juin 2018

 

 

Lever tôt pour un départ à 6h45.

En route pour le château de Virieu, que nous avons failli ne pas visiter. En effet durant la nuit une forte pluie d’orage avait envahi les rues des villages voisins et coupé le chemin d’accès au château; après l’intervention d’un engin de travaux publics l’accès fut autorisé.

Mille ans d’histoire du Dauphiné au travers des familles de Virieu, de Clermont, Prunier de Saint André, puis de nouveau de Virieu jusqu’à nos jours.

La visite du château débute par l’entrée flanquée de deux demi -tourelles, dites « ouvertes à la gorge» servant à la défense. L'avant-cour est bordée par les anciens communs et écuries du xviie siècle. On accède ensuite par une grande porte cloutée à la cour intérieure pavée, délimitée par un ensemble de bâtiments formant un quadrilatère irrégulier et reliés entre eux par une courtine surmontée d'un chemin de ronde à créneaux et mâchicoulis. Sur la droite se détache une tourelle en encorbellement. Deux grosses tours cylindriques coiffées en poivrière cantonnent la façade ouest.

À l'intérieur, une chapelle du xviie siècle présente une crédence de sacristie sculptée par Stéphanie de Virieu, et un chemin de croix sculpté. L'ancienne cuisine présente une monumentale cheminée du xve siècle et possède des tapisseries d'Aubusson. On visite également la chambre du Roi (Louis XIII y a passé une nuit), lit à baldaquin recouvert en damas rouge, et attenante,  la chambre blanche, mobilier en marqueterie du xviiie siècle.

Au pied de la façade ouest, un escalier à double volée conduit au jardin à la française que nous n’avons pu visiter suite aux pluies de la nuit.

Après le château de Virieu, route vers Saint Antoine l’Abbaye.

Déjeuner et visites, d’abord du vieux village avec son histoire, ses rues pittoresques, et ses demeures anciennes, puis l’abbaye.

Magnifique bâtiment devant rayonner sur l’ensemble des possessions de l’abbaye.  Phare de la Chrétienté de 1088 à 1792, autour de son trésor: des reliques de Saint Antoine l’Egyptien.

Construite en trois cents ans, l’architecture nous fait passer du roman au gothique pour terminer par une façade en  gothique flamboyant. Façade particulièrement abimée par les troupes du baron des Adrets. Visite de l’intérieur au travers des nefs, et exceptionnellement du trésor de l’abbaye.

Et enfin,  retour sur Caluire.

 

/../../../../uploaded/chateau-de-virieu-visite-du-08-06-2018.jpg

 

/../../../../uploaded/saint-antoine-labbaye-visite-du-08-06-2018-3-jpg.jpg



Réagir


CAPTCHA