Conférence les Entrailles de Lyon

Compte rendu de la conférence de JL Chavent à Caluire et Cuire

 

Histoire et Patrimoine  de CALUIRE et CUIRE

Conférence du 6 décembre 2017

Une assistance nombreuse de plus de 150 participants a collaboré à la conférence organisée par l’association sur le thème « Les entrailles de LYON » avec le conférencier lyonnais reconnu M. Jean-Luc CHAVENT

Il nous a présenté , avec force détails ses actions d’exploration vécues,  les galeries, réseaux souterrains, réserves d’eau souterraines, les mystères des « arêtes de poisson » et la quête de l’imaginaire lyonnais du lac souterrain de Fourvière.

Les commentaires, photos, descriptifs et anecdotes des explorations nocturnes des galeries et souterrains décrits par un participant actif à ces pérégrinations, ont apporté un éclairage particulier aux interrogations restées sans réponse des lyonnais et caluirards sur ces sujets anciens et toujours d’actualité.

La conférence centrée sur les zones explorées : la colline de Fourvière, La Croix Rousse et les « arêtes de poisson »  a comporté en dernier la recherche du Lac mystérieux de FOURVIERE. Que de découvertes, lieux inédits, détails des constructions, hypothèses exploratoires et quelques belles réussites dans ces quêtes de connaissances basées sur des constats visuels et documentaires (archives  de Lyon notamment).

Les premiers questionnements portent sur la fonction, l’origine des lieux (date) et des travaux de réalisation des galeries (moyens manuels). La description des techniques de construction des galeries dont l’objectif premier était la recherche d’eau dans les nappes souterraines pour alimenter les particuliers et collectivité, galeries en terrain nu  creusées à la main sans construction, galeries maçonnées avec pieds droits appareillés en galets du Rhône ou pierres taillées, voûtes en plein cintre ou en épis appareillées. Puis après l’amenée d’eau potable, les drainages rendus nécessaires  après les éboulements mortels de la colline de Fourvière  du 13/11/1930.

Pour la Croix Rousse, les « arêtes de poisson » découvertes  et explorées, elles  ont été confortées depuis 1959 pour éviter les effondrements ponctuels et  restent un mystère quant à leur creusement et finalité (hypothèse : ouvrages de l’époque VAUBAN   1550 !, donc à vocation militaire ?).

Un petit coup d’œil à la Citerne romaine (plus de 2000 ans) dite Grotte BERELLE alimentée par l’aqueduc de l’Yzeron et permettant la distribution d’eau potable à la collectivité gallo-romaine de Fourvière et aux troupes romaines stationnées sur la colline. Les graffitis permettent de connaître les visiteurs anciens dont certains de 1551

Les recherches restent ouvertes et le recueil des informations des riverains (connaissance de galerie, de sources, de réserve d’eau) permet  d’orienter de nouvelles explorations.

Enfin le « Lac souterrain «  dans l’imaginaire est peut-être  le bassin de filtration des eaux  de l’usine de Saint Clair ouvert à la visite avec la pompe de CORNOUAILLES

 

 

 



Réagir


CAPTCHA